Visite guidée de Bordeaux : « Enter Devesa e Tropèita »

Un peu de , le 19 juin 2013

Samedi 6 juillet, 14h, départ à l’angle de la rue Vinet et de la rue du Cancéra.

«Enter Devesa e Tropèita»

A partir de la toponymie, découvrez ou redécouvrez l’histoire de ces quartiers parmi les plus anciens de Bordeaux.

La visite devrait s’achever vers 16h du côté de la place Gabriel.

MaucoudinatIl est indispensable de réserver car le nombre de participants est limité à 25. Pour cela, jusqu’au 4 juillet, vous pouvez remplir un formulaire ou contacter le guide en cliquant sur ce lien.

  • Prix : 6 € pour les non-adhérents à l’I.E.O., 4 € pour les adhérents à l’IEO (sur présentation de la carte), gratuit pour les moins de 12 ans.
    Le paiement (espèces, chèque à l’ordre de l’Ostau Occitan) s’effectuera au départ de la visite.

Cette visite se fera en français

5ème Forum des langues de France de Langon

Un peu de , , le 13 juin 2013

  • Lundi 22 juillet
  • Centre culturel des Carmes
  • 9h30-19h

Présidé par Martine Faure, députée de Gironde et ancienne présidente du Groupe d’études sur les langues régionales de l’Assemblée nationale, le Forum des langues de France, créé en juillet 2009 suite à la modification de la Constitution française de juillet 2008 (article 75-1 : « Les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France »), a pour objectif d’examiner les politiques linguistiques de l’Etat et des collectivités territoriales.

Cette 5ème édition du Forum des langues de France aura donc pour objectif de faire un bilan d’étape des mesures du gouvernement Ayrault en matière de langues régionales (notamment concernant le projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République, et le Comité consultatif pour la promotion des langues régionales et de la pluralité linguistique interne). Elle analysera également les blocages politiques, idéologiques et constitutionnels qui empêchent la mise en place de politiques publiques permettant une véritable resocialisation des langues de France.

PROGRAMME

  • 9h30 – Accueil des participants
  • 10h00 – Ouverture du Forum ( Charles Vérité, Martine Faure, Patrick Lavaud)
  • 10h30 – Table ronde : Le gouvernement Ayrault et les langues de France (Martine Faure, Paul Molac, David Grosclaude)
  • 12h00 – Pause déjeuner
  • 14h00 – Table ronde : Les langues de France et la République (Tangi Louarn, Fernand De Varennes)
  • 16h00 – Table ronde : Les langues de France et la République (Yvon Ollivier, François Durpaire)
  • 17h30 – Clôture du Forum
  • 18h00 – Projection du film documentaire Lenga d’amor de Patric La Vau

Pour vous inscrire : http://www.inscription-facile.com/form/nY34DqVrrJVoplCGHO0v

www.nuitsatypiques.org

Adoption de l’article 27 bis

Un peu de le 6 juin 2013

L’article 27 bis de la loi de refondation de l’école de la République a été adopté le 4 juin par l’Assemblée Nationale française.

Vous trouverez le détail de la discussion en cliquant sur ce lien.

Loi école et langues régionales : une avancée considérable au Sénat

Un peu de , le 24 mai 2013

Nous avons été désagréablement surpris par la tentative d’introduction d’un article 27 bis visant à demander l’autorisation parentale pour informer les élèves sur les langues régionales.
Le Sénat, en étudiant le projet de loi sur la refondation de l’école, dans la nuit de jeudi à vendredi, a assoupli les conditions d’utilisation des langues régionales par les enseignants, supprimant notamment l’accord préalable des parents,.
Une campagne d’explication ferme et patiente auprès des élus et des membres du gouvernement (les parlementaires girondins ont participé activement : lettre à Jean-Marc Ayrault, questions écrites au ministre de l’Education nationale) a permis de convaincre de l’absurdité d’une telle mesure.
Les Sénateurs ont précisé explicitement que le recours aux langues régionales est possible dans le premier et le second degré.
Rappelant par ailleurs le principe que le français est la langue d’enseignement, ils ont souligné que le recours aux langues régionales n’est pas limité à l’amélioration de l’apprentissage du français, et ils l’ont ouvert aux autres matières.

Voir le nouveau 27 bis tel qu’adopté. :

Article 27 bis

I (nouveau). – L’article L. 312-10 du code de l’éducation est ainsi rédigé :

« Art. L. 312-10. – Les langues et cultures régionales appartenant au patrimoine de la France, leur enseignement est favorisé prioritairement dans les régions où elles sont en usage.

« Cet enseignement peut être dispensé tout au long de la scolarité selon des modalités définies par voie de convention entre l’État et les collectivités territoriales où ces langues sont en usage.

« Le Conseil supérieur de l’éducation est consulté, conformément aux attributions qui lui sont conférées à l’article L. 231-1, sur les moyens de favoriser l’étude des langues et cultures régionales dans les régions où ces langues sont en usage.

« L’enseignement facultatif de langue et culture régionales est proposé dans l’une des deux formes suivantes:

« 1° Un enseignement de la langue et de la culture régionales ;

« 2° Un enseignement bilingue en langue française et en langue régionale.

« Les familles sont informées des différentes offres d’apprentissage des langues et cultures régionales. »

II. – L’article L. 312-11 du même code est ainsi rédigé :

« Art. L. 312-11. – Sans préjudice des dispositions de l’article L. 121-3, les enseignants des premier et second degrés sont autorisés à recourir aux langues régionales, dès lors qu’ils en tirent profit pour leur enseignement. Ils peuvent également s’appuyer sur des éléments de la culture régionale pour favoriser l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture et des programmes scolaires. »

Septième visite guidée du Bordeaux occitan

Un peu de , le 22 mai 2013

Samedi 8 juin, 14h00, départ place du Séminaire (à l’angle de la rue Traversanne et de la Rue du Hamel)

« Aus entorns de Senta-Crotz »

À partir de la toponymie, partez à la découverte de l’histoire de ce bout de Bordeaux si important dans le développement de la cité.

La visite devrait s’achever vers 16h15 du côté de la rue des Douves.

Il est indispensable de réserver car le nombre de participants est limité à 25. Pour cela, jusqu’au 5 juin, vous pouvez remplir un formulaire ou contacter le guide en cliquant sur ce lien : Cliquez !

Prix :

  • 6 € pour les non-adhérents à l’I.E.O. ;
  • 4 € pour les adhérents à l’IEO (sur présentation de la carte) ;
  • Gratuit pour les moins de 12 ans.

Le paiement (espèces, chèque à l’ordre de l’Ostau Occitan) s’effectuera au départ de la visite.

  • Cette visite se fera en occitan.