Toponymie

Les noms de lieux de Gironde révélés !

Vint e sheisau vesita guidada dau Bordèu occitan lo 11 d’abriu

Un peu de , , le 1 avril 2015

11080618_1427209924241458_6421929446344575340_o 11103103_1427209904241460_4798710994785706381_o

Douzième visite guidée du Bordeaux occitan

Un peu de , , , le 29 octobre 2013

 

Dotzau vesita guidada dau Bordèu occitan

Douzième visite guidée du Bordeaux occitan

Samedi 9 novembre, 14h, départ parc Gambetta (du côté du croisement de la rue Edmond Michelet et de la rue Saint-Sernin).

«De Mauborguet a Sent-Cristòli »

Nous achèverons cette première année de visites régulières du Bordeaux occitan en partant à la recherche des traces de l’ancienne ville. Nous cheminerons ainsi autour des voies qui menaient de Pont-Long à Saint-Christoly.

La visite devrait s’achever vers 16h du côté de Saint-Christoly.

Il est indispensable de réserver car le nombre de participants est limité à 25. Pour cela, jusqu’au 6 novembre, vous pouvez remplir un formulaire ou contacter le guide en cliquant sur ce lien : http://ostau-occitan.org/visites-de-bordeaux/?lang=fr

Prix : 6 € pour les non-adhérents à l’I.E.O., 4 € pour les adhérents à l’IEO (sur présentation de la carte), gratuit pour les moins de 12 ans.

Le paiement (espèces, chèque à l’ordre de l’Ostau Occitan) s’effectuera au départ de la visite.

Cette visite se fera en occitan.

Detzau vesita guidada dau Bordèu occitan

Dissabte 9 de noveme, 14ò, aviada parc Gambetta (dau costat dau quate-camins de la rua Edmond Michelet e de la rue Sent-Sernin).

«De Mauborguet a Sent-Cristòli »

Acabaram aquesta permèira annada de vesitas regularas dau Bordèu occitan en partent en cèrca daus tralhs de l’anciana vila. Atau caminaram a l’entorn de las vias que menavan de Pont-Long a Sent-Cristòli.

La vesita se diuré acabar de cap a las 16ò dau costat de Sent-Cristòli.

Ne desbrembetz pas de reservar pr’amor lo nombre de participants es bornat a 25. Pr’aquò, dinc au 6 de noveme, podetz complir un formulari o contactar lo guidaire en clicant sau ligam : http://ostau-occitan.org/visites-de-bordeaux/?lang=oc

Prètz : 6 € praus non-aderents a l’I.E.O., 4€ praus sòcis de l’I.E.O. (sus presentacion de la carta), gratis praus mensh de 12 ans.

Lo pag (espècias, chècs a l’ordi de l’Ostau Occitan) s’efectuarà a la partença de la vesita.

Aquèra vesita se harà en lenga nòsta.

miroir_ovale_gris-rose

Quatrième visite guidée du Bordeaux occitan

Un peu de , , le 8 février 2013

Samedi 2 mars 14h départ Place de Maucaillou (du côté de la rue des Menuts et de la rue Permentade).

« Lo pòble de Sent-Miquèu »

Partez à la découverte d’un quartier dont la plupart des noms sonnent gascon. Votre guide, Julien Pearson, vous montrera comment s’est formé et développé ce quartier particulier qu’est Saint-Michel.

La visite devrait s’achever vers 16h15 dans la rue de la Tour du Pin.

Il est indispensable de réserver car le nombre de participants est limité à 25. Pour cela, jusqu’au 27 février, vous pouvez remplir un formulaire ou contacter le guide en cliquant sur ce lien : http://ostau-occitan.org/visites-de-bordeaux/?lang=fr

  • Prix : 5 €, gratuit pour les moins de 12 ans ; le paiement s’effectuera au départ de la visite.

Cette visite se fera en français.

Bordeaux, Ville gasconne

Un peu de , , , le 2 août 2012

À Bordeaux, les plaques de rues sont ici pour nous rappeler le passé gascon de la ville, au moins au Moyen-Âge. Déjà, dans la vie de chaque jour de tout Bordelais : Pèir Berland, Sent Cristòli, la Bastida, pòrta Calhau… peu de gens doivent savoir que cela est occitan…
rue du CancéraVoyons les rues : les sonorités gasconnes se trouvent principalement dans la ville médiévale (délimité par le cours de l’Intendance, le cours d’Albret, et le cours Victor Hugo, ancien Fossat daus Carmes) et les faubourgs (Sent Miquèu, los Chartrós…).
Il faut citer les ruas Permentada (= pavada), Maucodinat, de las Alaudetas (au XIV° siècle, rua deu Putz deus Alaudats), daus Alamandèirs (= amandèirs), dau Cancerar, Cauça Roja, daus Caperans (rua Pèir Macau au Moyen-Âge), de la Fusteria (=menuiserie ; au Moyen-Âge, elle était divisée en rua de las Salinèiras, de la Fusteria, de la Grava, Carpentèira e Sent Miquèu), Jan Santz (« Gensan » en français), Guirauda, dau Har (au XV° siècle, rua de la Tornapica deu Far), l’Auradèir, Leitèira (connue ainsi dès 1254), de Margaus, Maubèc, Mautrèit (« Mautrec » en français), daus Menuts, dau Miralh, Monadèir, Nèva, de l’Ome Mòrt, de las Palancas (avant, rua deu Molin de Sent Andriu), daus Pontets (en 1427, rua deus Pontet de las Salinèiras ou deu Puiadeir), Pòrta Dijaus, dau Putz daus Casaus, dau Putz de Cujòlas (devenue …«Despujols » en français), de la Rossèla (mentionnée au XII° siècle !), Sent Elègi, Sent Jacmes, Sent Remèdi, Sent Simeon, Sòr Menuda (dite de las Menudas pròishe l’Olme de Papon), de Solèir, Tomba l’Òli, Traversana ; l’andròna Maucoihada ; le cai de las Queirias ; les plaças Sent Pèir et Sent Progèit (une des plus vieilles de Bordeaux).

Un peu d’étymologie…

Le nom de la rua de las Èiras viendrait, selon Courteault, du lieu où elle est née, qui était une région de palus. Mais il viendrait plutôt, selon d’autres sources, du latin area, « emplacement à bâtir ».

rue des Ayres

Au contraire de ce que nous venons de voir, quelques rues avec un nom occitan se rapportent à un nom de personne (Barrèira, Tausiar, Pèiracava, Mestresat…).

La rua Senta Caterina avait plusieurs nom au Moyen-Âge, quand elle n’était pas si droite qu’aujourd’hui. De la place de la Comedia à la rua Pòrta Dijaus, c’était la rua Pòrta Medòca ; jusqu’à Sent Progèit, granda rua Sent Progèit puis rua Banqueria ; jusqu’à avant le cors d’Alsaça e Lorrena, rua de las Tres Marias ; jusqu’à la rua de las Èiras, rua de la Cadena ou rueta deu Molin de la Cadena ; jusqu’au cors Victor Hugo, rua deu Cahernan ou Caifernan ; jusqu’à la plaça Sarrail ( = Putz daus Augustins), rua Bohaut ; enfin, rueta Sent Julian.
Aussi, certains lieux à l’extérieur de la vieille ville portent des noms gascons qui correspondent à d’anciens domaines ou terres cultivées. Par exemple, la rua d’Auvidèir (autrefois a l’Avidèir ou a Sarporar), le passatge Cantacrit (maine de Canta Grith), la ciutat Gratacap (a Grata Cap, au XIII° s.), la rua dau Junc, la rua de Ladors (maine de Lador daus Arcs, dans le vallon de l’estey de Ladors), avinguda de la Ròca, ruas Maucalhau, Barralh Brutlat, dau Petit Miòt, Pèira Blanca, dau Serporar ; avinguda daus Quaranta Jornaus

Souvent, les chemins -dont le nom était avant tout descriptif- portaient le nom du lieu où ils menaient : ainsi, nous avions la grand rua de Bècgla (rua de Bègla), le camin de Solac (rua Font d’Audèja), le camin de Sent Laurent d’Escuras (rua Mouneyra), la granda rua (ou camin) de Pessac (rua de Pessac), le camin de Sent Nicolas au Sablonar (rua de las Sablèiras), le vielh (ou grand) camin de Tolosa (cors de la Somme), le vielh camin de Brujas (rua de Tivoli), le grand camin nèu de Tolosa (cors de l’Yser). La rua Charles Marionneau, elle, portait de petit nom de… rueta per on l’òm va de la glèisa Sent Seurin au pui de Pont Long e a Pont Long.

Gabrièu Balloux.

Article publié dans Lo Sarmonèir, n°9

Conférence « Les noms de lieux de Gironde en occitan »

Un peu de le 2 février 2012

Le 8  février 2012, Bénédicte Boyrie-Fénié, auteur du Dictionnaire toponymique des communes de Gironde, docteur en géographie historique, présentera une conférence sur « Les noms de lieux de Gironde en occitan »

Mercredi 8 février à 18 h 30
Aux Archives départementales de la Gironde
Salle de conférence « Jean Cayrol »
72/78 cours Balguerie Sutttenberg, Bordeaux.

Page 1 / 11